Construire les églises et développer les relations du Royaume

Ne sois pas attentiste

 « En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit : Je Te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que Tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que Tu les as révélées aux enfants.
Oui, Père, je Te loue de ce que Tu l’as voulu ainsi.
Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.
Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et Je vous donnerai du repos.
Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car Je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes.
Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. »

Matthieu 11. 25-30

A chacune de Ses interventions, Jésus appelle à l’action chacun de nous, en vue de saisir Sa grâce incomparable.

Tu as caché ces choses… il s’agit des choses du Royaume de Dieu. Les sages et les intelligents (apparemment ils seraient nombreux) ne peuvent les saisir, non qu’ils ne méritent pas de connaître le Seigneur, mais leurs cœurs sont si haut perchés, si durs que leur raison l’emporte : ils se ferment eux-mêmes la porte de la révélation sur le nez !

Ne ferme pas la porte de la grâce avec tes raisonnements incessants. Sois comme l’enfant, malléable, recevant la vérité avec simplicité. Car c’est vraiment le plaisir de Dieu que de se faire connaître aux hommes. Il résiste aux orgueilleux mais Il fait grâce à ceux qui sont humbles.

Ce qui est extraordinaire dans ce passage, c’est la façon dont Jésus présente Sa relation avec Son Père. Le Père connaît le Fils, le Fils connaît le Père, de même que ceux à qui le Fils Le révèle.

Si tu veux vraiment connaître Dieu, – surtout toi ami musulman -, viens à Jésus qui Le connaît parfaitement. Nul ne vient au Père sans passer par Jésus. Si tu connais Jésus, tu connais le Père, car celui qui a vu Jésus a vu le Père. Il n’y a pas d’autres chemins, et nous sommes des millions à confirmer cela, parce que nous avons réellement rencontré le Fils.

Venez à Moi… beaucoup sont fatigués, chargés, piégés dans leur vie. Ils tournent en rond, ils souffrent dans leur âme et cherchent la délivrance du mal qui les ronge. Aujourd’hui, Jésus lance encore Son appel en nous demandant de venir à Lui. Cessons d’attendre que Jésus vienne à nous. Ne soyons pas attentistes, mais mettons notre foi en action. C’est à nous de venir à Lui, et nous ne serons pas déçus par Lui, car Il honore tous ceux qui s’approchent de Lui d’un coeur sincère.

Trop de disciples de Jésus sont encore agités, chargés, fatigués… alors qu’ils devraient venir à Jésus pour être transformés. Au lieu de cela ils attendent passivement qu’un changement vienne en eux, comme par enchantement. Mais Jésus donne la recette incontournable pour vivre la vraie vie : il nous faut agir selon Ses instructions !

Prenez mon joug… par opposition au joug de la Torah de Moïse que chaque Israélite essayait de porter, en accomplissant toute une série d’œuvres méritoires, Jésus offre Son propre joug. Quel est-il ? Il s’agit du joug de Sa vie personnelle, Lui qui incarne la parole de Dieu en la faisant vivre en Lui et par Lui. Résultat ? Jésus fait des miracles, des guérisons, Il délivre du péché, Il donne la vie éternelle… N’est-ce pas un joug que nous aimerions porter ?  Nous constatons que Jésus est très exigeant. Il ne dit pas : « Si ça vous chante, pouvez-vous accepter mes paroles… ? » Il donne des paroles précises, incisives, percutantes (car notre âme en a besoin plus que des mots mielleux ou à l’eau de rose) afin de nous réveiller. Cependant Jésus trace une voie facile pour être soumis à Sa parole, celle de la confiance dans l’amour. Jésus est doux et humble de coeur. N’a-t-on pas envie de suivre une personne telle que Jésus, qui nous offre une vie fondée sur une relation d’amour et de confiance ?

Il est temps pour beaucoup de sortir de la léthargie spirituelle et d’agir conformément aux directives salutaires de Christ. Alors nous expérimenterons réellement que le joug de jésus est un fardeau léger qui vaut la peine d’être porté.


Connaitre Dieu
Portes Ouvertes
Top Chrétien
Assemblée Evangélique des Alpes de Haute Provence
Barnabas Solidarités Francophones