Construire les églises et développer les relations du Royaume

Le service du leader (2)

Dans la deuxième lettre de Paul à Timothée (ch. 2, v. 1 et 2), il est écrit :

« Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. »

Nous voyons là un autre principe important du leadership : le leader est celui qui transmet, selon la tradition biblique que Dieu inculque à Moïse et au peuple d’Israël. Pourquoi la Bible nous est-elle parvenue intacte et pourquoi le peuple d’Israël a-t-il survécu après tant de siècle de persécution extrême ? La réponse est ; parce que ce peuple a fidèlement transmis la Parole de dieu de génération en génération.

« Mais toi, reste ici avec moi, et je te dirai tous les commandements, les lois et les ordonnances, que tu leur enseigneras, afin qu’ils les mettent en pratique dans le pays dont je leur donne la possession. » (Deutéronome 5. 31)

paul-de-giussepe-de-ribera-xviie-sielce.jpg

     L’apôtre Paul (peinture de Giussepe de Ribera XVIIème siècle)

Si nous voulons que l’Église vive et progresse, alors il faut sans relâche enseigner la Parole de Dieu ! Pour cela le leader va discerner qui est capable de transmettre le message aux autres, participant ainsi à la mise en place de la direction de l’Église. Ce même principe est exposé dans Nombres 11. 16 :

« L’Eternel dit à Moïse : assemble auprès de moi soixante-dix hommes des anciens d’Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui ; amène-les à la tente d’assignation, et qu’ils s’y présentent avec toi. Je descendrai, et là Je te parlerai ; Je prendrai de l’esprit qui est sur toi, et Je le mettrai sur eux, afin qu’ils portent avec toi la charge du peuple, et que tu ne la portes pas à toi seul. »

Ceux que tu connais… et ayant autorité… Il est important de ne pas se précipiter, ni de nommer les personnes en fonction de critères sentimentaux, mais de laisser l’Esprit de Dieu nous montrer qui nommer au leadership. La manifestation de l’autorité divine dans la vie de quelqu’un est un critère important pour l’introduire dans l’équipe des leaders d’une assemblée. Lisons Nombres 27. 16-20 :

« Que l’Eternel, le Dieu des esprits de toute chair, établisse sur l’assemblée un homme qui sorte devant eux et qui entre devant eux, qui les fasse sortir et qui les fasse entrer, afin que l’assemblée de l’Eternel ne soit pas comme des brebis qui n’ont point de berger. L’Eternel dit à Moïse : Prends Josué, fils de Nun, homme en qui réside l’esprit ; et tu poseras ta main sur lui. Tu le placeras devant le sacrificateur Eléazar et devant toute l’assemblée, et tu lui donneras des ordres sous leurs yeux. Tu le rendras participant de ta dignité, afin que toute l’assemblée des enfants d’Israël l’écoute. »

Je rappelle ici que le leader forme les autres par :

  • L’exemple de sa vie : c’est le fruit, le caractère (v. 20 : dignité, majesté) ;
  • L’enseignement de la Parole : c’est le don, le service (v. 19 : ordres en public)

Un enseignement efficace doit toucher le coeur des disciples. Pour cela la théorie doit être mise en pratique aussitôt au sein de l’assemblée, comme Jésus faisait avec Ses disciples. Nous avons l’exemple caractéristique du pardon, que je prends ici car c’est une vertu négligée à tort dans beaucoup d’assemblées. On peut intellectuellement savoir que le pardon est une nécessité, mais si nous n’avons nous-mêmes jamais pardonné, alors nous ne sommes pas formés au pardon, nous ne l’avons pas intégré, bien qu’étant convaincus de son importance. Il en est de même pour l’évangélisation : nous sommes formés à l’évangélisation lorsque nous avons amené au moins une personne à Christ.
Avons-nous intégré la Parole de Dieu ?

Nous allons parler maintenant de la transmission de l’onction.

PLD


Connaitre Dieu
Portes Ouvertes
Top Chrétien
Assemblée Evangélique des Alpes de Haute Provence
Barnabas Solidarités Francophones